Passer au contenu
Canadian Paediatric Society

À propos des documents de principes de la SCP

Les documents de principes présentent les avis et les recommandations de la Société canadienne de pédiatrie. Ils orientent les dispensateurs de soins et les décideurs à l’égard des enjeux liés à la santé et au bien-être des enfants et des adolescents canadiens. La SCP publie également des points de pratique destinés aux pédiatres, aux médecins de famille et aux autres dispensateurs de soins aux enfants, lesquels portent sur des sujets précis liés aux soins cliniques.

Les documents de principes sont rédigés par des comités d’experts de la SCP et approuvés par le conseil d’administration. Ils contiennent une analyse des publications médicales, convenant que dans certains cas, un document de principes s’impose pour répondre à un problème pour lequel il n’y a pas de données définitives.

Les documents de principes sont publiés dans notre journal révisé par des pairs, Paediatrics & Child Health, et ici. Ceux qui sont affichés dans Internet sont des politiques à jour de la SCP.

Les documents de principes sont révisés par le comité auteur trois ans après leur publication, puis chaque année par la suite. Les comités reconduisent, révisent ou retirent les documents. Les documents retirés sont supprimés du site Web.

L’élaboration d’un document de principes exige un rigoureux processus d’élaboration et de révision :

  • Les comités indiquent leur intention d’élaborer un document de principes. Lorsque le conseil approuve cette intention, l’élaboration peut commencer.
  • Les membres du comité rédigent et révisent le document, qui peut subir plusieurs versions.
  • Le projet peut être révisé par d’autres comités de la SCP ou par un organisme externe.
  • Le document de principes final est révisé par le conseil d’administration.

Les membres des comités de la SCP et le conseil d’administration sont des bénévoles. Ils ne reçoivent aucune rémunération pour rédiger ou réviser les documents de principes. On demande aux auteurs et aux réviseurs de divulguer leurs conflits d’intérêts.

Mise à jour : le 12 septembre 2017