Passer au contenu
Canadian Paediatric Society

Centre des médias

La SCP est le seul organisme national de pédiatres au Canada. Composée de plus de 3 000 membres, la SCP est en position idéale pour parler des besoins de santé des enfants et adolescents canadiens. Les porte-parole de la SCP travaillent dans des hôpitaux, des universités, des cliniques et des cabinets privés du pays. Ils peuvent traiter de divers sujets touchant la santé, le développement et la sécurité des bébés, des enfants et des adolescents.

 

le 19 février 2019

La prophylaxie oculaire néonatale : pénurie d’onguent ophtalmique d’érythromycine pour les nouveau-nés

On constate actuellement une pénurie d’onguent ophtalmique d’érythromycine pour la prophylaxie oculaire chez le nouveau-né.

L’érythromycine est le seul produit homologué dans cette indication au Canada. L’innocuité et l’efficacité d’autres antibiotiques ophtalmiques n’ont pas fait l’objet de tests pour la prophylaxie chez les nouveau-nés.

Si l’érythromycine n’est pas disponible, nous suggérons de suivre les recommandations publiées par la Société canadienne de pédiatrie en 2015.

le 24 janvier 2019

Les pédiatres recommandent d’introduire les aliments complémentaires plus tôt pour prévenir les allergies

Selon un nouveau document de référence de la Société canadienne de pédiatrie (SCP), les nourrissons à haut risque d’allergie alimentaire devraient se faire offrir des aliments allergènes courants plus tôt – vers l’âge de six mois, mais pas avant l’âge de quatre mois.

le 12 juillet 2018

Nouvelles données sur le cannabis à des fins médicales, la maladie de Lyme, le virus Zika et les troubles du comportement alimentaire mises en lumière dans les Résultats 2017 du Programme canadien de surveillance pédiatrique

Le Programme canadien de surveillance pédiatrique (PCSP) publie de nouvelles données sur l’utilisation du cannabis à des fins médicales, l’incidence de la maladie de Lyme, l’infection congénitale à virus Zika et les troubles du comportement alimentaire chez les enfants et les adolescents.

le 31 mai 2018

Offrez d’abord des contraceptifs intra-utérins, conseillent les pédiatres

Selon un nouveau document de principes de la Société canadienne de pédiatrie, les contraceptifs intra-utérins devraient être proposés aux adolescentes avant toutes les autres méthodes contraceptives.

le 28 mai 2018

Les prix de la SCP saluent des apports remarquables pour la santé des enfants et des adolescents

La Société canadienne de pédiatrie (SCP) annonce les lauréats de ses prix pour 2018. Ces prix saluent des personnes qui, par leur excellence dans les domaines de la recherche, de la défense d’intérêts, de la promotion de la santé et de l’enseignement en pédiatrie, assurent des soins de qualité aux enfants et aux adolescents du Canada.

le 9 mai 2018

Comment l’identité de genre se développe-t-elle? Une nouvelle ressource favorise le dialogue entre les médecins et les parents

Un nouveau document de la Société canadienne de pédiatrie (SCP) aidera les pédiatres à parler des complexités de l’identité de genre avec les parents et les personnes qui s’occupent d’enfants.

le 6 février 2018

Les pédiatres exhortent Québec de renverser la politique qui empêche les familles d’accompagner leur enfant malade dans les ambulances aériennes

La Société canadienne de pédiatrie (SCP) et l’Association des pédiatres du Québec (APQ) exhortent le gouvernement du Québec à modifier sa pratique actuelle qui consiste à refuser systématiquement aux parents d’accompagner leur enfant mineur lors des évacuations aéromédicales d’urgence vers des centres de soins tertiaires de la province.

le 11 janvier 2018

L’exposition aux opioïdes chez les nouveau-nés - De nouvelles recommandations pour soigner les plus jeunes patients touchés par une crise de santé publique

Puisque le nombre de nouveau-nés exposés aux opioïdes augmente, la Société canadienne de pédiatrie (SCP) publie de nouvelles recommandations afin de réduire les répercussions de ce phénomène, à la fois pour les bébés et pour leur mère.

le 16 novembre 2017

De nouvelles données montrent qu’il faut en faire plus pour protéger les enfants diabétiques à l’école

Près du tiers des parents ontariens ne sont pas sûrs que le personnel scolaire est capable de garder leurs enfants atteints du diabète de type 1 en sécurité, selon de nouvelles données publiées aujourd’hui par la Société canadienne de pédiatrie (SCP), le Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO) et l’Hospital for Sick Children (SickKids).

 

Mise à jour : le 9 août 2017