Passer au contenu
Canadian Paediatric Society

Un contrôle plus étroit des VTT s’impose

le 28 août 2012

OTTAWA — Dans un nouveau document de principes publié aujourd’hui, la Société canadienne de pédiatrie affirme que les enfants et les adolescents de moins de 16 ans ne devraient pas conduire de véhicules tout-terrains (VTT), quelle que soit leur cylindrée.

La SCP exhorte les provinces et les territoires à harmoniser leur législation hors route, à interdire aux conducteurs de moins de 16 ans de conduire des VTT, à rendre le port du casque et les cours de formation obligatoires et à interdire aux conducteurs de transporter des passagers. Pour l’instant, les lois sur les véhicules hors route diffèrent selon les régions du Canada.

« Les VTT représentent un risque élevé de blessures pour les enfants et les adolescents », affirme la docteure Natalie Yanchar, présidente du comité de prévention des blessures de la SCP et auteure du document. « Les jeunes ne possèdent ni les connaissances ni la force nécessaires pour conduire ces véhicules en toute sécurité. Ils n’ont pas encore acquis le jugement sûr dont ils ont besoin pour affronter une situation au potentiel dangereux, et la tendance à prendre des risques ajoute au danger. »

Environ 447 enfants canadiens de moins de 15 ans sont hospitalisés chaque année parce qu’ils sont victimes d’un accident de VTT. Chez les adolescents de 16 à 19 ans, on recense environ 506 hospitalisations par année.

« Les gouvernements provinciaux et territoriaux doivent jouer un plus grand rôle dans la réglementation et la législation des VTT, ajoute la docteure Yanchar, chirurgienne pédiatre au IWK Health Centre de Halifax. Les blessures et les décès liés au VTT sont beaucoup trop fréquents. Il faut mettre un terme aux comportements non sécuritaires, tels que transporter des passagers et conduire sans casque. »

La SCP demande également au gouvernement fédéral de contribuer à prévenir les blessures en mettant en vigueur des règlements rigoureux sur la sécurité des produits.

Dans les régions où les VTT sont couramment utilisés comme moyens de transport, telles que les collectivités éloignées et isolées, il faut implanter des programmes d’éducation locaux qui expriment le danger potentiel des VTT aux enfants et aux adolescents

Pour accéder au document de principes complet, consultez La prévention des blessures causées par des véhicules tout-terrains.

 

À propos de la SCP

La Société canadienne de pédiatrie est une association nationale de défense d’intérêts qui prône les besoins de santé des enfants et des adolescents. Fondée en 1922, elle représente plus de 3 000 pédiatres, pédiatres surspécialisés et autres professionnels de la santé des enfants au Canada.

 

Mise à jour : le 30 août 2012