Passer au contenu
Canadian Paediatric Society

Le Canada loin derrière les autres pays en matière de promotion de l’allaitement

le 7 juin 2012

LONDON - La Société canadienne de pédiatrie exhorte les provinces et les territoires à promouvoir l’allaitement par la création de stratégies de mise en œuvre de l’Initiative Amis des bébés (IAB) de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

« De solides données de recherches indiquent que l’IAB contribue au soutien de l’allaitement, mais très peu d’hôpitaux canadiens et de centres de santé sont désignés Amis des bébés », affirme la docteure Sharon Unger, coauteure d’un nouveau document de principes publié aujourd’hui et membre du comité de nutrition et de gastroentérologie de la SCP. « Nous voulons que le gouvernement joue un rôle pour faciliter la mise en œuvre de l’IAB. »

L’OMS et l’UNICEF ont lancé l’IAB en 1991 afin d’améliorer le taux d’initiation et la durée de l’allaitement dans le monde. Au cœur de l’IAB se trouvent les « Dix conditions pour le succès de l’allaitement », selon lesquelles les établissements se dotent d’une politique écrite en matière d’allaitement, informent toutes les femmes enceintes des avantages et de la gestion de l’allaitement, enseignent aux mères à allaiter et à entretenir la lactation et ne donnent aux nouveau-nés aucun aliment ni aucune boisson à part le lait maternel, à moins d’une indication médicale.

Pour être désigné Ami des bébés, un établissement doit respecter chacune des dix conditions auprès d’au moins 80 % de l’ensemble des femmes et des bébés sous ses soins. Plus de 20 000 centres des naissances et centres de santé dans le monde possèdent cette désignation, mais seulement 12 hôpitaux et centres des naissances et 25 établissements de soins communautaires au Canada. La plupart se trouvent au Québec, qui est doté d’une stratégie provinciale d’allaitement, laquelle inclut la mise en œuvre de l’IAB.

« L’allaitement est une initiative de santé publique d’une énorme importance. Elle a des avantages non seulement pour les bébés, mais également pour les mères, les familles et la société, explique la docteure Catherine Pound, coauteure du document de principes. Pour les bébés à terme, l’allaitement est la meilleure source d’alimentation et assure une protection contre des infections qui mettent en jeu le pronostic vital, telles que la méningite, les maladies respiratoires et les otites. À long terme, il favorise une meilleure issue neurodéveloppementale. Chez les prématurés, ses avantages sont encore plus nombreux. »

La SCP et Santé Canada recommandent l’allaitement exclusif pendant les six premiers mois de vie et la poursuite de l’allaitement accompagné d’aliments complémentaires pertinents jusqu’à deux ans et même au-delà.

Pour accéder au document de principes complet, consultez L’Initiative Amis des bébés : protéger, promouvoir et soutenir l’allaitement.

À propos de la SCP

La Société canadienne de pédiatrie est une association nationale de défense d’intérêts qui prône les besoins de santé des enfants et des adolescents. Fondée en 1922, elle représente plus de 3 000 pédiatres, pédiatres surspécialisés et autres professionnels de la santé des enfants au Canada.

Mise à jour : le 28 août 2012