Passer au contenu
Canadian Paediatric Society

La SCP préconise le port du casque de vélo

Affiché le le 14 avril 2014 par la Société canadienne de pédiatrie | Permalink

Catégorie(s) : Défense d’intérêtsDocuments de principes et points de pratiqueÉducation publique

Les casques de vélo réduisent le risque de traumatismes crâniens. L’ensemble des provinces et des territoires devrait adopter des lois sur le port du casque de vélo à tout âge, a affirmé la Société canadienne de pédiatrie (SCP) dans un récent document de principes. À l’heure actuelle, seulement quatre des 13 provinces et territoires canadiens respectent ces recommandations de la SCP : la Colombie-Britannique, la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick et l’Île-du-Prince-Édouard.

« Le casque de vélo réduit considérablement le risque de traumatismes crâniens et de commotions cérébrales, et les études révèlent que les lois accroissent le port du casque, déclare le docteur Brent Hagel, coauteur du document de principes et membre du comité de prévention des blessures de la SCP.

Le vélo est la principale cause de blessures subies par des enfants ou des adolescents pendant des activités sportives ou récréatives, ce qui représente 4 % de toutes les blessures observées au département d’urgence et 7 % de toutes les hospitalisations attribuables à des blessures non intentionnelles. Les traumatismes crâniens font partie des blessures les plus graves et ont souvent des conséquences dévastatrices.

« N’importe qui peut être victime d’un traumatisme crânien, quel que soit son âge, affirme le docteur Hagel, épidémiologiste en prévention des blessures et professeur agrégé à l’université de Calgary. Les enfants adoptent souvent des comportements similaires à ceux des adultes. Si on peut convaincre les adultes de porter un casque de vélo, les enfants et les adolescents seront plus susceptibles d’en porter un aussi. »

Outre les lois sur le port du casque de vélo, la SCP demande la création de programmes d’éducation publique et une planification municipale favorable au vélo. Les pédiatres devraient informer leurs patients de l’importance du casque de vélo et en préconiser le port.

Pour obtenir d’autre information sur l’importance du casque de vélo, que vous pourrez imprimer et distribuer aux familles, rendez-vous à l’adresse www.soinsdenosenfants.cps.ca.


Droits d'auteur

La Société canadienne de pédiatrie est propriétaire des droits d'auteur sur toute l'information publiée dans le présent blogue. Pour obtenir toute l'information à ce sujet, lisez la Politique sur les droits d'auteur.

Avertissement

L'information contenue dans le présent blogue ne devrait pas remplacer les soins et les conseils d'un médecin.

Mise à jour : le 10 avril 2014