Passer au contenu
Canadian Paediatric Society

Hommage à des pédiatres de Halifax pour avoir créé un système d’information sur la santé au Belize

Affiché le le 24 mars 2014 par la Société canadienne de pédiatrie | Permalink

Catégorie(s) : AdhésionDéfense d’intérêts

Les docteurs Michael Graven et Noni MacDonald, de l’université Dalhousie et de l’IWK Health Centre, ont été nommés professionnels de marque par le Nova Scotia’s Discovery Centre pour avoir créé un système d’information sur la santé pleinement intégré. Ce système a considérablement amélioré les soins au Belize, pour un coût annuel de seulement quatre dollars par citoyen.

Le docteur Graven en a été le principal architecte et la docteure MacDonald, rédactrice en chef de Paediatrics & Child Health, a élaboré le protocole pour le mettre sur pied.

Lancé en 2007, le système d’information sur la santé du Belize (SISB) était déjà adopté par 90 % des établissements de santé du pays au bout de neuf mois. Presque sur-le-champ, le taux d’hospitalisations a connu une baisse importante. Le SISB a également contribué à faire passer le taux de mortalité de la mère à zéro. Même le Canada ne peut se vanter d’un tel résultat.

La raison de ce succès est simple. Le SISB a été créé par des professionnels de la santé pour des professionnels de la santé.

« On peut tirer trois choses d’une réalisation : la gloire, l’argent ou la satisfaction d’un travail bien fait », affirme le docteur Graven.

Dans ce cas, la docteure MacDonald et lui ont fait don de leur temps en se donnant pour seule mission d’améliorer les soins de santé. L’outil était axé sur les résultats sur la santé, et non sur la technologie.

Par exemple, le système aide les professionnels de la santé à dépister et à traiter rapidement les maladies en les incitant à vérifier la présence de problèmes de santé courants ou pouvant être lourds de conséquences. Cette démarche d’intervention précoce assure une meilleure santé des patients et, dans bien des cas, contribue à réduire les hospitalisations.

« Au Belize, les coûts globaux du plan de relance de la santé diminuent chaque année depuis trois ans. C’est l’un des trois seuls pays du monde où l’on observe une telle tendance », affirme le docteur Graven.

Les professionnels de la santé peuvent accéder à cet outil dans tout le pays, ce qui permet aux médecins et aux infirmières d’offrir à chaque patient des soins plus personnalisés et mieux adaptés.

« Il peut être consulté dans tout le pays, explique la docteure MacDonald. Quel que soit le point d’entrée dans le système de santé – une clinique, une infirmière de la santé publique ou des ambulanciers sur les lieux d’un accident de voiture –, les intervenants ont accès à toute l’information sur les patients. »

Le docteur Graven et la docteure MacDonald sont ravis d’avoir reçu cet hommage pour leur travail, mais encore plus enchantés par les résultats positifs que donne leur système d’information.

« Ce système a vraiment contribué à changer les soins aigus au Belize, parce que moins de gens arrivent à l’hôpital avec des problèmes aigus. Ils profitent de services de prévention en amont, par la vaccination, de meilleurs soins prénatals. [Les gens] sont désormais mieux pris en charge et n’ont donc plus besoin d’être hospitalisés », explique la docteure MacDonald.

La plus grande leçon, affirme la docteure MacDonald, c’est qu’un outil de santé comme le SISB peut être d’une puissance extraordinaire, surtout lorsqu’il est adopté avec tant d’enthousiasme.

En fait, le SISB occupe le deuxième rang des mesures les plus salvatrices au Belize, devant la vaccination et les antibiotiques combinés.

« Nous savons que les directives scientifiques fondées sur des données probantes fonctionnent, mais nous n’avions aucune idée à quel point leurs effets se feraient sentir lorsque tout le monde les utiliserait, indique la docteure MacDonald. L’hypertension était la principale de cause de décès au Belize en 2003, mais elle figure à peine dans les dix premières aujourd’hui. Qui aurait cru que ces directives seraient aussi puissantes. Si leurs résultats sont si impressionnants, c’est parce que tout le monde les a adoptées. »

Rendez-vous au canal YouTube pour regarder la vidéo, en anglais, sur tous les titulaires du prix des professionnels de marque pour 2013.


Droits d'auteur

La Société canadienne de pédiatrie est propriétaire des droits d'auteur sur toute l'information publiée dans le présent blogue. Pour obtenir toute l'information à ce sujet, lisez la Politique sur les droits d'auteur.

Avertissement

L'information contenue dans le présent blogue ne devrait pas remplacer les soins et les conseils d'un médecin.

Mise à jour : le 21 mars 2014