Passer au contenu
Canadian Paediatric Society

Politiques éditoriales

Paediatrics & Child Health respecte les recommandations de l’International Committee of Medical Journal Editors (ICMJE) pour la conduite, les rapports, l’édition et la publication des travaux universitaires dans les revues médicales.

Il est entendu que les manuscrits sont proposés uniquement à Paediatrics & Child Health, et qu’aucune partie de leur contenu n’a été publiée auparavant ni n’est en cours d’évaluation pour être publiée ailleurs, à l’exception des résumés.

Plagiat

La rédaction de Paediatrics & Child Health ainsi que des pairs évaluateurs révisent attentivement le contenu original de chaque manuscrit. Les manuscrits comportant du contenu plagié seront immédiatement rejetés.

Structure et style

Il est fortement recommandé que votre manuscrit respecte les lignes directrices appropriées du site Web d’EQUATOR.

Consentement éclairé

Les patients disposent d’un droit à la vie privée et doivent donner leur consentement verbal ou écrit (ou leurs parents ou tuteurs doivent le faire) s’il y a la moindre possibilité qu’une étude de cas ou une photographie puisse révéler leur identité. Nous vous proposons à cette fin un modèle de formulaire de consentement.

Il est difficile d’assurer l’anonymat total, mais pour s’en approcher le plus possible, les renseignements identificatoires, y compris le nom, les initiales du patient et les numéros d’hôpitaux, ne devraient pas figurer dans les descriptions écrites. Masquer les yeux sur la photographie d’un patient ne protège pas suffisamment son anonymat. Si les renseignements identificatoires sont modifiés pour protéger l’anonymat (dans une généalogie, par exemple), les auteurs doivent garantir que ces modifications n’en faussent pas l’interprétation scientifique et la rédaction doit en prendre note.

Conflit d’intérêts et divulgation de renseignements financiers

Paediatrics & Child Health et la Société canadienne de pédiatrie demandent aux auteurs de divulguer tout conflit d’intérêts réel, potentiel ou perçu (s’entend de toute relation financière se rapportant de quelque manière que ce soit au contenu du manuscrit), y compris, sans s’y limiter, les participations financières, leurs relations et leurs affiliations liées aux sujets abordés dans le manuscrit soumis. Il peut s’agir d’emplois ou d’affiliations, de subventions ou de financement, de services consultatifs, d’honoraires, d’actionnariat ou d’options d’achat d’actions, de témoignages d’experts, de redevances ou de demandes de brevets accordées ou en attente. 

Divulguez tout conflit d’intérêts dans votre lettre d’accompagnement originale ainsi que sur la page de titre. Mieux vaut donner trop d’information que pas assez. Nous rejetons très rarement un manuscrit en raison d’un conflit d’intérêts préalablement déclaré par l’auteur; par contre, votre manuscrit sera probablement rejeté si nous apprenons par la suite que vous avez un conflit d’intérêts non déclaré. Nous tenons à être informés de tout conflit pour nous assurer de l’impartialité de la méthodologie et de l’analyse des résultats. Si aucun des auteurs n’est en situation de conflit d’intérêts, incluez une déclaration confirmant l’absence de tels conflits.

Lorsqu’un article est sur le point d’être accepté, les auteurs du manuscrit sont tenus de remplir le formulaire de conflits d’intérêts de l’ICJME, en anglais, qui se trouve sur son site Web. Vous pouvez également en obtenir une copie en écrivant à notre bureau de la rédaction. Encore une fois, mieux vaut donner trop d’informations que pas assez; n’oubliez pas de mentionner tout conflit d’intérêts survenu depuis la soumission de la lettre d’accompagnement originale.

Cette politique ne vise pas à empêcher les auteurs ayant un intérêt d’ordre financier ou autre de publier leurs travaux. Toutefois, la revue a la responsabilité d’assurer une transparence totale envers ses évaluateurs et son lectorat afin de garantir l’intégrité scientifique.

Autorisation de reproduire de la documentation publiée

Les auteurs sont responsables d’obtenir l’autorisation écrite de l’éditeur ou de l’auteur pour reproduire des travaux déjà publiés. Nous vous proposons à cette fin un modèle de formulaire de demande.

Déclaration de transmission

Toutes les prises de positions et opinions sont la responsabilité des auteurs. La déclaration de transmission soumise avec le manuscrit doit préciser que tous les auteurs ont participé à la recherche et ont révisé et approuvé le contenu de l’article.

Principes éthiques régissant l’expérimentation sur les humains et les animaux

Si vous avez effectué une étude sur des sujets humains, le texte doit mentionner que tous les participants ont donné un consentement éclairé verbal ou écrit et que le protocole a été autorisé par le comité institutionnel d’éthique. Il doit également préciser le nom de ce comité ainsi que le numéro d’autorisation.

Si votre manuscrit porte sur des sujets humains, la section des méthodes doit préciser si les procédures ont été effectuées conformément aux normes d’éthique du comité d’expérimentation sur les êtres humains responsable (institutionnel ou régional), ce qui les rendrait conformes à la déclaration d’Helsinki (1964, amendée pour la dernière fois en 2008) de l’Association médicale mondiale. Le nom de l’organisme d’agrément doit figurer dans le texte. La section des méthodes doit mentionner que le patient a donné son autorisation écrite. Toutes les informations, y compris les illustrations, doivent être anonymisées dans la mesure du possible. Les noms des patients, leurs initiales et les numéros d’hôpitaux ne doivent pas figurer dans le texte ou dans les illustrations.

Nous ne publions pas d’articles de recherche sur des animaux.

Procédure d’appel

Si un manuscrit original est rejeté, l’auteur peut porter en appel la décision du rédacteur en chef. Dans le cas des manuscrits originaux rejetés par le rédacteur en chef sans évaluation par les pairs, au moins un rédacteur principal sera responsable d’examiner la décision. Veuillez prendre note qu’il n’existe pas de procédure d’appel pour le courrier des lecteurs. Lorsqu’un manuscrit est rejeté, c’est principalement parce qu’il ne respecte pas l’un des trois critères suivants :

  • Présenter un intérêt pour un nombre important de pédiatres généralistes et de médecins de famille qui s’occupent des enfants et des adolescents au Canada.
  • Apporter quelque chose de nouveau à la littérature ou présenter l’information dans un format original susceptible d’intéresser nos lecteurs.
  • Donner au moins une idée concrète à retenir que les pédiatres généralistes pourront mettre en pratique.

Mise à jour : le 9 mars 2018