Passer au contenu
Canadian Paediatric Society

Ressources des évaluateurs

Devenir évaluateur du PRN

Se préparer en vue d'un cours du PRN

Soumettre une liste de participants

Renouveler votre statut d'évaluateur 

FAQs

  • L'inscription dans la nouvelle base de données coûte-t-elle quelque chose?

    Oui. Les évaluateurs paient des frais d’inscription de 115 $ plus taxes à tous les trois ans. Ces frais couvrent les coûts de gestion de la base de données et contribuent à l’émission des cartes des évaluateurs et des dispensateurs. La SCP ne facture pas directement les dispensateurs. 

    • Achats individuels : un participant peut acheter l'examen pour 28,50 $ USD.
    • Achat en gros : une institution peut acheter l’examen en gros, avec des rabais en fonction du nombre d’examens commandés. Cliquez ici pour commander des examens en gros.
      • 50 premiers examens : 28.50 $ USD.
      • 51 à 100 examens : 27.00 $ USD.
      • 101 à 500 examens : 25.50 $ USD.
      • Plus de 500 examens : 24.00 $ USD.

    Révisé : le 10 octobre 2016

  • Une institution peut-elle payer l'inscription de multiples évaluateurs?

    Oui. Pour ce faire, les institutions doivent remplir un formulaire d’inscription des évaluateurs différent au nom de chaque évaluateur et expédier tous les formulaires, de même que le paiement de chaque évaluateur.

    Révisé : le 1 septembre 2016

  • Comment maintient-ont son statut d'évaluateur?
  • Que signifie «coenseignement»?

    Le « coenseignement » (ou « démonstration » dans certaines provinces) est une dernière étape importante dans le processus pour devenir un évaluateur du PRN. Il devrait se dérouler peu après la participation à un cours d’évaluateurs du PRN, et pas plus de six mois après la fin du cours.

    Le coenseignement devrait être donné pendant un cours pour les dispensateurs du PRN. Le cours pour les évaluateurs du PRN peut inclure des ateliers d’intégration des habiletés, mais il ne respecte pas les exigences de ce coenseignement. Le coenseignement est une expérience d’apprentissage pour le candidat évaluateur pendant lequel un précepteur l’observe, fait un retour sur les événements et lui fait des commentaires constructifs. Il arrive que les candidats évaluateurs aient besoin de plus d’une expérience de coenseignement. La réussite du coenseignement est déterminée au gré du précepteur.

    Le précepteur doit être un formateur des évaluateurs (FÉ) du PRN ou un évaluateur du PRN d’expérience (délégué), désigné par un FÉ. Le rôle de précepteur consiste à soutenir et à orienter le nouvel évaluateur.

    Le cours de coenseignement ne fait pas partie des trois cours qu’un évaluateur doit donner tous les trois ans.

    Révisé : le 22 mars 2017

  • Proroge-t-on la période pour enseigner le nombre de cours exigé lorsqu'un évaluateur part en congé parental ou en congé prolongé?

    Dans des circonstances exceptionnelles, une prorogation de trois mois peut être accordée afin de pouvoir enseigner le nombre de cours exigé. Contactez nrp@cps.ca avec votre demande. Bien que cette prolongation soit laissée à la discrétion des comités provinciaux du PRN, la date de renouvellement demeurera inchangée.

    Révisé: le 19 juin 2018

  • Je ne donne pas le cours du PRN, mais je dirige des exercices de simulation. Sont-ils considérés commes des cours du PRN?

    Non. Pour que les apprenants effectuent une formation du PRN reconnue, ils doivent suivre tous les volets du cours, c'est-à-dire la réussite de l’examen virtuel avant la participation à un cours en salle.

    Les cours du PRN en salle inclut des feuilles de contrôle de la performance qui sont axées sur l'acquisition de tâches individuelles, la réussite d'une évaluation objective (l'évaluation de la performance individuelle [ÉPI]) et un exercice de simulation et de bilan qui porte sur le travail d'équipe. L'apprentissage par simulation n'est qu'un aspect du cours du PRN; pour réussir la formation du PRN de la SCP, l'apprenant doit avoir réussi tous les volets décrits ci-dessus.

    Révisé : le 19 avril 2018

  • Comment réagit-on à un apprenant qui demande une réévaluation de son évaluation de performance individuelle (ÉPI)?

    Parmi les solutions proposées à un apprenant qui demande une réévaluation de l'ÉPI, soulignons :

    un bilan avec le participant et une analyse du processus pour déterminer d'où viennent les problèmes; 

    une période de révision, d'exercices supervisés et d'encadrement pour corriger les problèmes;

    la reprise des évaluations devant un autre évaluateur.

    Ce n'est pas la participation à un cours PRN, mais des employeurs du secteur de la santé et des organismes de réglementation qui établissent la préparation et la compétence en pratique clinique. De plus, l'ÉPI n'évalue pas la compétence, mais la performance dans le cadre d'une activité d'apprentissage par simulation.

    Révisé : le 19 avril 2018

  • La SCP recense-t-elle les cours donnés à l'extérieur du Canada?

    La SCP ne recense pas systématiquement les dispensateurs du PRN de l’extérieur du Canada. Des exceptions sont possibles, sous réserve d’une entente préalable avec le conseil d’administration du PRN canadien afin d’aider les territoires de compétence qui font appel au matériel canadien et qui n’ont pas encore les moyens de gérer leur propre infrastructure du PRN.

    Les évaluateurs du PRN déjà inscrits à la SCP et qui donnent des cours pour les dispensateurs ou pour les évaluateurs à l’extérieur du Canada peuvent demander que le cours soit inclus dans la base de données de la SCP. La SCP peut l’accepter si :

    il est soutenu par un établissement de formation canadien;

    des évaluateurs du PRN canadien en sont les professeurs;

    la version canadienne du PRN est enseignée.

    Les évaluateurs canadiens peuvent alors inscrire qu’ils ont donné ce cours dans le cadre du maintien de leur statut d’évaluateur.

    La SCP n’a aucune autorité sur les dispensateurs de soins de l’extérieur du Canada. Les évaluateurs du PRN canadien qui enseignent à l’extérieur du Canada doivent connaître les organisations locales qui supervisent la formation en réanimation néonatale. Au moment d’enseigner le PRN, il faut établir clairement que le PRN est un programme de formation et que les étudiants de l’extérieur du Canada ne recevront pas de carte de dispensateur. La réussite du programme ne procure ni certification ni compétence clinique.

    Révisé : le 24 mars 2017

  • Que se passe-t-il si un participant se présente à un cours du PRN sans avoir réussi l'examen virtuel?

    Dans ce cas, l'évaluateur peut exercer son pouvoir discrétionnaire en fonction des circonstances individuelles. Si l'évaluateur estime que le participant ne s'est pas préparé adéquatement pour le cours ou a une expérience limitée en soins périnatals ou néonatals, il serait tout à fait approprié de ne pas l'admettre au cours. Si l'évaluateur est convaincu que l'individu s'est préparé pour le cours et qu'il y a eu des circonstances atténuantes pour ne pas avoir réussi l'examen virtuel, il peut l'autoriser à suivre le cours. Dans ce cas, l'apprenant ne peut être inscrit à la liste de participants ou être admissible à l'inscription à titre de dispensateur auprès de la SCP jusqu'à ce que la preuve de réussite ait été fournit à l'évaluateur. La vérification doit suivre au plus tard 1 mois après le cours et même plus tôt si dirigé par l'évaluateur.

    Révisé : 19 juin 2018

  • Que se passe-t-il si un participant doit manquer un cours du PNR et que le prochain cours auquel il peut participer est après la période de 30 jours pour avoir réussi l'examen virtuel?

    Dans ce cas, l'évaluateur peut exercer son pouvoir discrétionnaire en fonction des circonstances individuelles, par exemple, le dépassement de la période de 30 jours et la raison pour laquelle le participant a manqué le cours. La période de 30 jours vise à s'assurer que les participants ont lu le manuel et qu'ils auront l'information à l'esprit.

    Révisé : le 19 juin 2018

Mise à jour : le 19 juin 2018