Passer au contenu
Canadian Paediatric Society

Les prix de la SCP saluent des apports remarquables à la santé des enfants et des adolescents

le 18 mai 2016

OTTAWA — La Société canadienne de pédiatrie (SCP) annonce les lauréats de ses prix pour 2015. Ces prix rendent hommage à des personnes qui, par leur excellence dans les domaines de la recherche, de la défense d’intérêts, de la promotion de la santé et de l’enseignement en pédiatrie, offrent des soins exceptionnels aux enfants et aux adolescents du Canada.

Le docteur Brent Scott, de Calgary, en Alberta, est titulaire du prix Alan Ross, qui rend hommage à l’excellence d’une vie dans les domaines de la recherche, de l’enseignement, des soins et de la défense d’intérêts en pédiatrie. Le docteur Scott est un gastroentérologue pédiatre dont le travail a suscité la gratitude d’une foule de patients et a inspiré le respect de collègues de tout le pays. Pendant de nombreuses années, il a été un chercheur-clinicien réputé sur la scène nationale en physiologie intestinale, a rédigé une foule de publications révisées par des pairs, a supervisé de nombreux étudiants à la maîtrise et au doctorat, de même que des étudiants à la surspécialité en gastroentérologie pédiatrique. Après des années de travail en recherche, le docteur Scott est devenu professeur et chef de département à l’université de Calgary. C’était peu après la régionalisation du système de santé en Alberta, à une époque d’importantes compressions, alors que le gouvernement cherchait à éponger sa dette provinciale. [Pour en savoir plus]

La docteure Mona Jabbour, d’Ottawa, en Ontario, remporte le prix de l’enseignement Michel Weber pour son extraordinaire leadership en enseignement à tous les échelons, son intérêt pour les systèmes d’enseignement et son travail précurseur dans la création du cadre de compétences CanMeds. Elle a obtenu une maîtrise en enseignement supérieur spécialisée dans les professions de la santé à l’université de Toronto, puis a apporté à l’Université d’Ottawa ses compétences particulières pour parfaire les expériences d’apprentissage. D’abord à titre de résidente en chef, puis de directrice du programme de pédiatrie, elle a défendu le rôle d’assistant d’enseignement. Au fil des ans, le mélange unique de questions, d’humour, d’encouragements et de commentaires de la docteur Jabbour a attiré les étudiants et les résidents vers ses quarts de travail à la salle d’urgence. [Pour en savoir plus]

Le docteur Claude Cyr, de Sherbrooke, au Québec, reçoit le prix Victor Marchessault pour la défense des enfants, afin de souligner son apport remarquable à la défense d’intérêts des enfants et des adolescents sur les scènes locale, provinciale et nationale. Membre du comité de prévention des blessures de la SCP et auteur de nombreuses publications, le docteur Cyr est bien connu partout au pays. Son engagement pour prévenir le syndrome de la ceinture de sécurité remonte à 2002. Il a eu un point de vue décisif à cet égard, car l’étude qu’il a lancée par l’entremise du Programme canadien de surveillance pédiatrique a contribué à renforcer les politiques de la SCP sur les systèmes de retenue d’enfants et il a travaillé à la modification des lois québécoises sur les systèmes d’ancrage des voitures et l’utilisation des sièges rehausseurs. [Pour en savoir plus]

Le docteur Grant A. Mitchell, de Montréal, au Québec, est détenteur du prix de carrière en recherche pour ses recherches révolutionnaires sur la génétique médicale et pour son mentorat auprès de la prochaine génération de cliniciens et de chercheurs dans le domaine des erreurs innées du métabolisme. Le docteur Mitchell a fait sa formation de pédiatre et de généticien au Hospital for Sick Children, au CHU Sainte-Justine à l’Hôpital Necker-Enfants malades de Paris. Pendant sa surspécialisation en recherche à l’école de médecine de l’université John Hopkins, il a caractérisé le mécanisme moléculaire responsable d’un trouble rétinien entraînant la cécité. Cette découverte primée a été l’une des premières caractérisations moléculaires d’une erreur innée du métabolisme, un domaine de la recherche génétique sur lequel il a toujours continué de travailler, dans le cadre d’un programme de recherche unique qu’il a créé à l’Université de Montréal en association avec le CHU Sainte-Justine.[Pour en savoir plus]

Le docteur Vincent Grant, de Calgary, en Alberta, décroche le prix d’enseignement Anna Jarvis en médecine d’urgence pédiatrique pour son travail exceptionnel en enseignement par la simulation, l’apprentissage expérientiel et le mentorat universitaire et pour l’expansion qu’il a contribué à donner à l’apprentissage par simulation au Canada et à l’étranger. Pédiatre urgentologue à l’Alberta Children’s Hospital et professeur agrégé de pédiatrie à l’université de Calgary, le docteur Grant a été recruté en 2005 pour diriger un nouveau projet de simulation. Il est directeur médical du programme de simulation pédiatrique KidSIM à l’Alberta Children’s Hospital, le centre de formation par simulation en pédiatrie le plus vaste et le plus achalandé de l’Amérique du Nord. [Pour en savoir plus]

Le prix d’excellence en pédiatrie communautaire est décerné cette année à la docteure Rosemary Moodie, de Toronto, en Ontario, qui travaille au sein du quartier Rexdale, à Toronto. Depuis 20 ans, elle exerce en pédiatrie communautaire dans des quartiers urbains prioritaires. Elle a été chef de pédiatrie et directrice médicale du programme mère-enfant du Rouge Valley Health System et chef des soins aux mères, aux enfants, aux adolescents et de la gynécologie au RLISS du Centre-Est. Elle est visiteuse pour Agrément Canada et fait de la consultation en matière de planification des services de santé régionaux et de ressources humaines en santé. [Pour en savoir plus]

La docteure Paige Terrien Church, de Toronto, en Ontario, se voit attribuer le prix d’un leader émergent en néonatologie pour son apport extraordinaire au suivi néonatal, son enseignement exemplaire et sa vigoureuse défense d’intérêts au nom des bébés prématurés et de leur famille. Son travail clinique au Sunnybrook Health Sciences Centre, l’un des établissements les plus achalandés au Canada en suivi néonatal, porte sur de nouveaux modèles de soins et d’évaluation des nouveau-nés prématurés présentant de graves problèmes. La docteure Church a combiné sa formation en pédiatrie du développement et du comportement à la néonatologie en début de carrière, et c’est l’une des deux seules pédiatres à avoir obtenu une double certification en médecine néonatale et périnatale et en pédiatrie du développement et du comportement de l’American Board of Paediatrics. [Pour en savoir plus]

Le prix Noni MacDonald salue un article publié dans Paediatrics & Child Health qui a des répercussions sur la pédiatrie. Le prix de cette année est remis à Treating and Reducing Anxiety and Pain in the Paediatric Emergency Department: The TRAPPED survey. Les auteurs ont examiné les stratégies de prise en charge de la douleur et de l’anxiété utilisées dans les salles d’urgence pédiatrique du Canada et y ont constaté d’énormes variations. Ils ont cerné plusieurs interventions de réduction de la douleur pour corriger les lacunes. L’auteure principale, la docteure Evelyne D. Trottier, de Montréal, au Québec, est pédiatre urgentologue au CHU Sainte-Justine de Montréal et professeure adjointe de clinique à l’Université de Montréal. Ses coauteurs sont la docteure Samina Ali, madame Sylvie Le May et le docteur Jocelyn Gravel. [Pour en savoir plus]

La docteure Ann Jefferies, de Toronto, en Ontario, se voit attribuer le titre de membre à vie de la SCP en raison de son leadership transformatif et de sa défense de la néonatologie au Canada. Éducatrice, chercheuse et administratrice hors pair, en plus d’être une clinicienne brillante, la docteure Jefferies a déjà laissé une empreinte indélébile dans un secteur en rapide mutation. Au cours d’une carrière enviable, elle a présidé le comité d’étude du fœtus et du nouveau-né et le comité de spécialité du Collège royal en médecine périnatale et néonatale. Elle a également dirigé le programme de surspécialité en médecine néonatale et périnatale de l’université de Toronto et le programme de pouponnières du Mount Sinai. [Pour en savoir plus]

La docteure Heather Onyett, de Kingston, en Ontario, devient membre à vie de la SCP pour son travail infatigable dans divers secteurs depuis de nombreuses années. Sa participation à la révision méticuleuse, à la rédaction et à l’élaboration de politiques au sein de comités de la SCP et du conseil d’administration a souvent chevauché sa prestation de soins exemplaires dans des endroits mal desservis et en manque d’effectifs du Canada et de l’étranger. Elle a commencé très tôt à répondre aux besoins de communautés marginales, car elle a été pendant six ans la seule pédiatre de St. Anthony, à Terre-Neuve. Pendant 25 ans, la docteure Onyett a ensuite été la seule infectiologue pédiatre de Kingston et a même vu des patients adultes en plus des enfants pendant ses trois premières années de pratique dans cette ville. [Pour en savoir plus]

L’Honorable Margaret Norrie McCain, de Toronto, en Ontario, devient membre honoraire de la SCP pour son dévouement et son apport à l’amélioration de la santé des enfants et des adolescents du Canada. Madame McCain a été la première femme à devenir lieutenante-gouverneure du Nouveau-Brunswick, poste qu’elle a occupé de 1994 à 1997. Dans cette fonction, elle a insisté sur l’importance des investissements et de la collaboration intersectorielle pour assurer des services de garde et un apprentissage à l’enfance de qualité. [Pour en savoir plus]

Le docteur Mark Awuku de Windsor, en Ontario, reçoit le prix Danielle Grenier en hommage à un membre pour son apport remarquable à la SCP à titre de président du comité du perfectionnement professionnel continu (PPC). Dans le cadre de cette fonction, le docteur Awuku a supervisé la prestation, la coordination, la promotion et l’évaluation de la formation médicale continue depuis six ans, tout en soutenant les orientations stratégiques de la SCP. De manière novatrice et opportune, il a également contribué à orienter le perfectionnement professionnel continu des pédiatres, des médecins de famille et d’autres professionnels de la santé des enfants et des adolescents, conformément aux besoins déterminés. [Pour en savoir plus]

Tous les prix de la SCP seront décernés lors du 93e congrès annuel de la SCP, qui se déroulera du 22 au 25 juin à Charlottetown.

Pour obtenir de l’information au sujet du congrès, consultez le site www.congresannuel.cps.ca. De l’aide sera offerte aux médias sur place.

 

-30-

À propos de la SCP

La Société canadienne de pédiatrie est une association nationale de défense d’intérêts qui prône les besoins de santé des enfants et des adolescents. Fondée en 1922, elle représente plus de 3 000 pédiatres, pédiatres surspécialisés et autres professionnels de la santé des enfants au Canada.

Mise à jour : le 19 mai 2016