Passer au contenu
Canadian Paediatric Society

Les pédiatres exhortent Québec de renverser la politique qui empêche les familles d’accompagner leur enfant malade dans les ambulances aériennes

le 6 février 2018

La Société canadienne de pédiatrie (SCP) et l’Association des pédiatres du Québec (APQ) exhortent le gouvernement du Québec à modifier sa pratique actuelle qui consiste à refuser systématiquement aux parents d’accompagner leur enfant mineur lors des évacuations aéromédicales d’urgence vers des centres de soins tertiaires de la province.

Bien que cette politique s’applique à tous les enfants du Québec, elle touche un nombre disproportionné d’enfants et de familles autochtones du Nunavik.

« Il faudrait mettre tout en œuvre pour qu’un parent accompagne son enfant pendant cette période de stress, affirme la docteure Radha Jetty, présidente du comité de la santé des Premières nations, des Inuits et des Métis de la SCP. C’est même essentiel dans les communautés autochtones, où les traumatismes intergénérationnels causés par l’arrachement des enfants à leur famille pendant la période des pensionnats autochtones et l’épidémie de tuberculose ont laissé de profondes séquelles. »

Sauf au Québec, les équipes d’ambulances aériennes du Canada invitent systématiquement un proche à accompagner le patient lors des évacuations aéromédicales d’urgence. Il est clairement démontré que la présence de la famille assure un meilleur pronostic pour les enfants gravement malades.

« Il est cruel de soustraire un enfant de la présence sécurisante d’un parent alors qu’il est effrayé, blessé ou susceptible de mourir, ajoute la docteure Catherine Farrell, présidente désignée de la SCP. Ce sont les parents qui prennent les décisions essentielles pour leurs enfants. N’étant pas présents, ils sont privés du droit d’être informés de la nature et des risques de traitements importants. »

La SCP et l’APQ comprennent que les équipes de transport font un travail exigeant dans des situations de stress intense où elles reçoivent un soutien limité. Cette réalité ne devrait toutefois pas empêcher les familles d’être présentes pendant le transport aérien. Il y a de meilleures façons de faire. C’est pourquoi la SPC et l’APQ réclament au gouvernement du Québec de renverser cette politique archaïque dans les plus brefs délais.

-30-

À propos de la SCP

La Société canadienne de pédiatrie est une association nationale de défense d’intérêts qui prône les besoins de santé des enfants et des adolescents. Fondée en 1922, elle représente plus de 3 000 pédiatres, pédiatres surspécialisés et autres professionnels de la santé des enfants au Canada.

 

À propos du l’Association des pédiatres du Québec

L’Association des pédiatres existe depuis 1949 et a pour but la promotion et la défense d’une médecine pédiatrique québécoise de la plus haute qualité. L’Association représente 730 pédiatres travaillant au Québec, tant à l’hôpital Sainte Justine que dans les autres centres hospitaliers universitaires, que dans les hôpitaux périphériques ou en régions éloignées.

Mise à jour : le 5 février 2018