Passer au contenu
Canadian Paediatric Society

Les enfants des familles des militaires ont des besoins particuliers en matière de santé

le 9 novembre 2016

OTTAWA – Juste avant le Jour du Souvenir, la Société canadienne de pédiatrie (SCP) a publié un document de principes dans lequel elle recommande des traitements et des ressources personnalisés pour répondre aux besoins des 64 000 enfants et adolescents dont un parent fait partie des forces armées canadiennes.

« Les familles des militaires font face à plusieurs facteurs de stress, tels que les réinstallations fréquentes, les longues périodes de séparation familiale, l’éloignement du réseau de soutien familial élargie et le déploiement en zones très dangereuses, explique la docteure Anne Rowan-Legg, auteure du nouveau document de principes de la SCP. Nous devons comprendre les préoccupations propres à ces enfants et à leur famille et y répondre. »

Le nouveau document de principes de la SCP relève des secteurs de préoccupation au sein de cette population, y compris la santé mentale et le comportement, la maltraitance d’enfants, le bien-être du parent à domicile et les problèmes d’accès aux soins et de continuité des soins.

La SCP veut que les gouvernements fédéral et provinciaux accroissent l’accès aux services médicaux et aux services de santé mentale pour les enfants de parents militaires.

 

-30- 

À propos de la SCP

La Société canadienne de pédiatrie est une association nationale de défense d’intérêts qui prône les besoins de santé des enfants et des adolescents. Fondée en 1922, elle représente plus de 3 000 pédiatres, pédiatres surspécialisés et autres professionnels de la santé des enfants au Canada.

Mise à jour : le 9 novembre 2016