Passer au contenu
Canadian Paediatric Society

La SCP met à jour ses recommandations sur l’utilisation du palivizumab contre le VRS

le 22 juillet 2015

OTTAWA — La Société canadienne de pédiatrie (SCP) a mis à jour ses recommandations sur le palivizumab, un anticorps utilisé pour prévenir l’infection par le virus respiratoire syncytial (VRS).

Presque tous les enfants contractent le VRS au moins une fois avant l’âge de deux ans. La plupart s’en tirent avec une infection des voies respiratoires supérieures (un rhume) qui ne requiert ni traitement ni hospitalisation.

Le VRS est également la principale cause d’infections des voies respiratoires inférieures (bronchiolite ou pneumonie) chez les jeunes enfants. L’infection est particulièrement grave chez les jeunes nourrissons, particulièrement s’ils sont atteints d’une maladie cardiaque congénitale ou d’une maladie pulmonaire chronique.

Selon des données probantes, le risque d’hospitalisation pour le VRS ne justifie pas l’utilisation du palivizumab chez de nombreux enfants à qui ce médicament était recommandé auparavant. En effet, la néonatologie a connu des progrès importants, si bien que les nourrissons sont désormais en meilleure santé. L’injection mensuelle de palivizumab n’est plus systématiquement recommandée pour les nourrissons nés à plus de 30 semaines d’âge gestationnel, à moins qu’ils soient atteints d’une maladie pulmonaire chronique ou d’une maladie cardiaque congénitale.

Une bonne hygiène des mains à la maison s’impose pour réduire la transmission de la maladie, particulièrement auprès des jeunes enfants. Les personnes malades devraient se laver les mains à l’eau savonneuse avant de toucher à un enfant ou de préparer des aliments. L’allaitement et l’évitement de la fumée de cigarette contribuent également à réduire le risque de maladie respiratoire chez les nourrissons et les jeunes enfants.

 

-30-

À propos de la SCP

La Société canadienne de pédiatrie est une association nationale de défense d’intérêts qui prône les besoins de santé des enfants et des adolescents. Fondée en 1922, elle représente plus de 3 000 pédiatres, pédiatres surspécialisés et autres professionnels de la santé des enfants au Canada.

Mise à jour : le 22 juillet 2015