Passer au contenu
Canadian Paediatric Society

La Société canadienne de pédiatrie condamne les attaques contre toutes les installations médicales et leur personnel dans le monde

le 2 mai 2016

La Société canadienne de pédiatrie condamne toutes les attaques perpétrées contre des écoles, des installations médicales, leurs patients et leur personnel, qu’il s’agisse d’actes délibérés ou négligents.

Le bombardement des installations médicales à Alep, en Syrie, la semaine dernière contrevient au droit humanitaire international et entraîne des souffrances inimaginables et inutiles aux victimes et à leur famille. Cet hôpital, qui a été complètement détruit, était le principal centre spécialisé en pédiatrie de la ville.

Selon le droit humanitaire international et les principes qui s’y rapportent, les travailleurs de la santé doivent être en mesure de prodiguer des soins médicaux aux personnes malades ou blessées, quelles que soient leur appartenance politique ou leurs autres affiliations, qu’ils aient le statut de combattant ou non. En aucun cas les travailleurs de la santé ne doivent être punis parce qu’ils prodiguent des soins médicaux, un principe qui respecte également la déontologie médicale.

Médecins sans frontières et le Comité international de la Croix Rouge estiment qu’entre 2012 et 2014, dans 11 pays seulement, 2 400 attaques connues ont été perpétrées contre des travailleurs de la santé, des patients, des installations médicales et des services de transport sanitaire. La majorité de ces attaques visaient des installations médicales locales et leur personnel. Elles ont eu des répercussions dévastatrices sur les communautés avoisinantes.

Le 3 mai, le Conseil de sécurité des Nations Unies doit débattre d’une résolution sur le sujet. Les quatre membres permanents du Conseil qui participent actuellement au conflit syrien doivent respecter leurs propres résolutions et s’assurer que leurs forces militaires et celles de leurs alliés respectent également ces résolutions, qu’ils ont adoptées à l’unanimité.

La Société canadienne de pédiatrie exhorte le Conseil de sécurité des Nations Unies à trouver de meilleurs moyens de faire respecter le droit international afin de prévenir ces crimes et les crimes de guerre similaires.

À propos de la SCP

La Société canadienne de pédiatrie est une association nationale de défense d’intérêts qui prône les besoins de santé des enfants et des adolescents. Fondée en 1922, elle représente plus de 3 000 pédiatres, pédiatres surspécialisés et autres professionnels de la santé des enfants au Canada.

Mise à jour : le 2 mai 2016