Passer au contenu
Canadian Paediatric Society

Pourquoi nous prenons position

Depuis 1922, la Société canadienne de pédiatrie préconise la santé, la sécurité et le bien-être des enfants et des adolescents par des améliorations aux politiques publiques. Aujourd’hui, les décideurs conviennent que la SCP est un chef de file en matière d’information fondée sur des données probantes. La SCP est régulièrement appelée à donner des conseils d’experts pour s’assurer que les lois et les programmes respectent le mieux possible les besoins des enfants et des adolescents. Ses efforts en matière de politiques publiques se fondent sur des décennies de travail à persuader les gouvernements de prendre les enjeux pédiatriques au sérieux.

Il peut être difficile de prévoir les enjeux dominants, même à court terme. Pourtant, la santé et le bien-être des enfants et des adolescents du Canada ne peuvent pas demeurer tributaires de forces imprévisibles comme les changements de gouvernement, les remous sur les marchés financiers et les événements au-delà des frontières. Les gouvernements doivent mettre au point des mécanismes pour évaluer systématiquement l’ensemble des politiques et des programmes qui touchent les enfants et les adolescents, quel que soit le ministère, le service ou même le territoire de compétence.

Parmi les nombreuses initiatives en matière de politiques publiques que la SCP et ses membres ont contribué à réaliser, soulignons la protection contre la fumée secondaire dont profitent les enfants et les adolescents, l’utilisation obligatoire du siège d’appoint pour les enfants de certaines provinces, les lois sur le port du casque de vélo et la vaccination financée par les gouvernements.

Les cadres supérieurs et les dirigeants bénévoles de la SCP prennent position sur les scènes nationale, provinciales et territoriales. Les membres de la SCP du pays entier sont des défenseurs d’intérêts et des chefs de file dans leur propre collectivité.

Mise à jour : le 23 avril 2012