Passer au contenu
Canadian Paediatric Society

Les commandements de la défense d’intérêts pour les enfants

À faire :

  • Convenir que vous changez les choses pour les enfants, les adolescents et leur famille. 
  • Être bien préparé comme défenseur d’intérêts, élaborer vos principaux messages.
  • Être clair sur ce que vous voudriez qu’il se produise, les mesures que vous voudriez qui soient prises.
  • Être patient et persistant. Se rappeler que le changement ne survient pas en un clin d’œil.
  • Créer et cultiver des relations avec les leaders d’opinion et les décideurs.
  • Dans la mesure du possible, travailler avec d’autres, y compris des personnes d’autres secteurs.
  • Mettre un visage humain sur une position en racontant vos histoires.
  • Être positif, car les relations fondées sur la confrontation donnent rarement lieu à des changements positifs.
  • Être toujours sûr des faits, car vous voulez être perçu comme une « source » d’information en santé infantile.
  • S’en tenir à des enjeux qui correspondent à votre expérience et à vos compétences.
  • Prendre le temps de remercier ceux qui vous ont écouté ou qui vous ont aidé à faire progresser votre enjeu.
  • Être réaliste. Souvenez‑vous que le changement, c’est le compromis.

À éviter :

  • Investir beaucoup de temps et d’énergie dans un projet qui ne vous intéresse pas vraiment. Vous serez plus efficace si vous croyez vraiment dans votre sujet. 
  • Avoir les yeux plus grands que la panse. Si vous avez le temps de faire un seul appel téléphonique, n’en acceptez pas plus.
  • Présumer que votre public connaît le sujet aussi bien que vous : expliquez, simplifiez et répétez les éléments fondamentaux (plusieurs fois s’il le faut).
  • Utiliser du jargon, des termes techniques ou des acronymes (à moins d’être absolument certain d’être compris).
  • Critiquer et se plaindre. Une attitude négative rebute les personnes qui possèdent le pouvoir ou l’influence de faire changer les choses.
  • Sous-estimer des fonctionnaires. À quelques rares exceptions près, ils sont intelligents et veulent faire ce qui est bien.
  • Quitter le bureau d’une personne influente sans lui laisser votre carte professionnelle.

Mise à jour : le 25 mai 2016