Passer au contenu
Canadian Paediatric Society

Dépistage des troubles de l’audition chez les nouveau-nés

La déficience auditive permanente est l’un des troubles congénitaux les plus courants de l’enfance. Son incidence est d’environ deux cas sur 1 000 naissances vivantes. Le dépistage universel des troubles de l’audition chez les nouveau-nés (DUTAN) favorise un diagnostic et une intervention rapides, qui améliorent la situation clinique des enfants ayant une déficience auditive21.

Sans dépistage, les enfants ayant une déficience auditive ne sont généralement pas diagnostiqués avant l’âge de deux ans, et ceux qui présentent une déficience auditive légère à modérée peuvent ne pas l’être avant de commencer l’école. Le dépistage universel permettrait de déceler la plupart des nourrissons ayant une déficience auditive avant l’âge de trois mois et d’intervenir avant qu’ils aient l’âge de six mois.

Les enfants ayant une perte auditive qui ne profitent pas d’une intervention rapide peuvent démontrer des retards irréversibles sur le plan de la communication, des habiletés psychosociales, de la cognition et de l’alphabétisation. La surdité peut nuire au rendement scolaire et à l’emploi et entraîner des problèmes d’adaptation sociale et une détresse psychologique. Ces effets sont directement proportionnels à la gravité de la déficience auditive et au délai entre le diagnostic et l’intervention. Selon les données probantes, les nourrissons qui ont une déficience auditive, sont diagnostiqués et profitent d’une intervention avant l’âge de six mois obtiennent de 20 à 40 points de pourcentage de plus dans les mesures liées à l’école (langage, adaptation sociale et comportement) que les enfants chez qui on intervient plus tard.

L’intervention de dépistage en deux étapes adoptée dans la plupart des programmes de DUTAN est très efficace et efficiente, surtout si l’on tient compte des coûts de la surdité sur la vie entière. La Société canadienne de pédiatrie (SCP) recommande que les provinces et les territoires procèdent au DUTAN auprès de tous les nourrissons grâce à un programme intégré et entièrement subventionné, afin que tous les bébés soient dépistés avant l’âge d’un mois, que leur diagnostic soit confirmé avant l’âge de trois mois et que les interventions soient en place avant l’âge de six mois.

Province ou territoireSituation en 2012Situation en 2016Mesures recommandéesCommentaires
Colombie-Britannique

Excellente

Excellente

Respecte toutes les recommandations de la SCP.

Alberta

Passable

Passable

Adopter un programme de dépistage universel des troubles de l’audition chez les nouveau-nés, incluant l’intervention.

Le dépistage des troubles de l’audition par le programme de dépistage et d’intervention précoces des troubles de l’audition est actuellement offert dans certains établissements de la province. D’ici octobre 2018, il sera offert à tous les bébés nés en Alberta.

Saskatchewan

Passable

Mauvaise

Adopter un programme de dépistage universel des troubles de l’audition chez les nouveau-nés, incluant l’intervention.

Seule la région sanitaire de Saskatoon est dotée d’un programme de dépistage universel des troubles de l’audition.

Manitoba

Mauvaise

Excellente

Respecte toutes les recommandations de la SCP.

La Universal Newborn Hearing Screening Act a obtenu l’autorisation royale, et le programme de dépistage universel des troubles de l’audition entrera en vigueur le 1er septembre 2016.

Ontario

Excellente

Excellente

Respecte toutes les recommandations de la SCP.

Québec

Bonne

Passable*

Adopter un programme de dépistage universel des troubles de l’audition chez les nouveau-nés, incluant l’intervention.

La SCP convient que le projet pilote annoncé en 2009 est en cours et que le programme fait l’objet d’une élaboration intensive. Elle craint toutefois que sa mise en œuvre ait été retardée en raison d’un sous-financement.

Nouveau-Brunswick

Excellente

Excellente

Respecte toutes les recommandations de la SCP.

Nouvelle-Écosse

Excellente

Excellente

Respecte toutes les recommandations de la SCP.

Île-du-Prince-Édouard

Excellente

Excellente

Respecte toutes les recommandations de la SCP.

Terre-Neuve-et-Labrador

Passable

Passable

Adopter un programme de dépistage universel des troubles de l’audition chez les nouveau-nés, incluant l’intervention.

Yukon

Bonne

Passable*

Adopter un programme de dépistage universel des troubles de l’audition chez les nouveau-nés, incluant l’intervention.

Il n’y a pas de système normalisé et pleinement accessible en place, mais la SCP convient que, puisque la plupart des accouchements ont lieu à Whitehorse, près de 90 % des nourrissons sont soumis au dépistage. De plus, chaque centre de santé communautaire a accès à du matériel pour le dépistage universel des troubles de l’audition chez les nouveau-nés.
 

La SCP convient qu’il est difficile de conserver des cliniciens.

Territoires du Nord-Ouest

Bonne

Passable*

Adopter un programme de dépistage universel des troubles de l’audition chez les nouveau-nés, incluant l’intervention. 

La SCP convient que le territoire doit relever des défis particuliers puisque la population est éparpillée et a un accès limité au dépistage centralisé et aux services correctifs.
 

Il y a des centres d’accouchement à Inuvik, à Hay River et à Fort Smith, mais les services d’audiologie ne sont offerts qu’à Yellowknife.

Nunavut

Mauvaise

Mauvaise

Adopter un programme de dépistage universel des troubles de l’audition chez les nouveau-nés, incluant l’intervention. 

La SCP convient que le territoire doit relever des défis particuliers puisque la population est éparpillée et a un accès limité au dépistage centralisé et aux services correctifs.

Excellente

La province ou le territoire dispose d’un programme de dépistage des troubles de l’audition intégré et entièrement financé, dans le cadre duquel tous les bébés sont dépistés avant l’âge d’un mois, reçoivent un diagnostic confirmé avant l’âge de trois mois et profitent d’interventions avant l’âge de six mois.
 

Passable

La province ou le territoire possède un programme partiel. Le dépistage est sélectif (p. ex., aux nourrissons de l’unité de soins intensifs néonatals à risque de déficience auditive) ou les services de soutien sont limités pour des raisons géographiques.

Mauvaise

La province ou le territoire n’offre pas de dépistage universel des troubles de l’audition chez les nouveau-nés.

*La loi n’a pas régressé dans les provinces et les territoires dont la situation est passée de « Bonne » à « Passable », mais l’indicateur « Bonne » du rapport précédent a été supprimé. Le nombre d’indicateurs est passé à trois au lieu de quatre.

Références

  1. Patel H, Feldman M; Société canadienne de pédiatrie, comité de la pédiatrie communautaire. Le dépistage universel des troubles de l’audition chez les nouveau-nés. Paediatr Child Health 2011;16(5):306-10.