Passer au contenu
Canadian Paediatric Society

Révision par les pairs

Paediatrics & Child Health remercie les pairs réviseurs bénévoles pour leur travail et leur dévouement. C’est grâce à leur évaluation réfléchie des manuscrits soumis que le journal peut réaliser sa mission de défense d’intérêts et de formation.

Pourquoi c’est important

La révision par les pairs est essentielle pour l’intégrité d’une revue scientifique. Elle garantit la rigueur d’une publication scientifique en évaluant l’originalité, l’exactitude scientifique et la clarté des manuscrits. La transmission de commentaires détaillés aux auteurs donne souvent lieu à des articles de haute qualité qui, à leur tour, accroissent les connaissances et la compréhension relativement aux thèmes abordés.

La révision par les pairs apporte également des avantages personnels aux réviseurs, qui ont ainsi l’occasion d’exercer leur pensée critique, d’accéder à de l’information inédite dans leur domaine d’intérêt, de bâtir leur réputation d’experts et de contribuer à la pédiatrie.

Au Canada, les pairs réviseurs peuvent accumuler :

Notre processus

Un manuscrit soumis à Paediatrics & Child Health doit respecter une liste de vérification éditoriale avant d’être attribué à un rédacteur. Si l’article convient au journal, au moins deux réviseurs externes sont invités à le réviser. On leur demande de se récuser s’ils sont en conflit d’intérêts à l’égard du sujet ou des auteurs. Après avoir accepté l’invitation, ils ont trois semaines pour remplir et remettre la feuille d’évaluation. Le rédacteur examine les commentaires et prend la décision définitive de rejeter, d’accepter ou de recommander des révisions. Les mêmes réviseurs peuvent être invités à confirmer que le manuscrit révisé traite bien de leurs préoccupations de départ. Le processus initial de révision par les pairs exige de quatre à six à semaines.

Quoi inclure dans votre révision

Les rédacteurs de Paediatrics & Child Health veulent savoir si un manuscrit fait progresser les connaissances et la compréhension du sujet de manière adaptée à son vaste lectorat.

Sur la feuille d’évaluation, les réviseurs doivent :

  • donner leur impression globale du manuscrit;
  • classer le manuscrit selon une échelle ascendante (médiocre à excellent), compte tenu de l’intérêt pour le lecteur, de l’originalité, de la composition et de l’exactitude scientifique;
  • recommander de rejeter, d’accepter ou d’accepter avec des corrections mineures ou majeures;
  • de suggérer des points qui ont besoin d’être améliorés.

Les rédacteurs sont d’avis que les commentaires doivent être transmis aux auteurs, dans la mesure du possible.

  • Commentaires confidentiels aux rédacteurs : Cette partie est réservée aux commentaires de nature particulièrement délicate ou controversée qui ne doivent pas être lus par les auteurs. Un commentaire franc qui résume votre avis honnête sur ce qu’il faut faire du manuscrit est rédigé dans cette partie.
  • Commentaires susceptibles d’aider les auteurs : Cette partie permet de faire des commentaires précis à l’auteur. Il est important de souligner les erreurs grammaticales, mais il faut s’attarder sur le contenu et la fluidité du manuscrit. Il est souvent bon de répartir les commentaires entre « Préoccupations majeures » et « Préoccupations mineures ».

Les rédacteurs examinent vos recommandations avant de prendre une décision. À peu près tous les manuscrits ont besoin à tout le moins de révisions mineures.

  • Choisissez Rejeter si vous soupçonnez du plagiat, si vous avez accordé moins de trois points à au moins deux critères ou si vous avez l’impression que ce manuscrit n’intéressera pas la plupart des médecins canadiens qui s’occupent d’enfants.
  • Choisissez Accepter avec des révisions majeures si vous pensez que le sujet est intéressant et pertinent pour les lecteurs mais qu’il exige des révisions importantes.
  • Choisissez Accepter avec des révisions mineures si le manuscrit a besoin de révisions que l’auteur peut facilement effectuer.

Ressources supplémentaires

Mise à jour : le 12 septembre 2017