Passer au contenu
Canadian Paediatric Society

Les « nosodes » ne remplacent pas les vaccins

le 11 mai 2015

OTTAWA — Un nombre croissant de parents qui hésitent à faire vacciner leurs enfants entendent parler d’un traitement homéopathique non démontré, les « nosodes », pour remplacer la vaccination systématique.

Dans un document de principes publié aujourd’hui, la Société canadienne de pédiatrie (SCP) demande à Santé Canada d’exiger des modifications aux étiquettes et de lancer une campagne d’éducation publique pour informer la population des risques liés au remplacement des vaccins par les nosodes.

« L’utilisation des nosodes est approuvée chez les humains au Canada, mais aucune donnée scientifique ni médicale n’indique qu’elle est efficace dans la prévention des maladies infectieuses, déclare le docteur Michael Rieder, coauteur du nouveau document de principes et président du comité de la pharmacologie et des substances dangereuses de la SCP. Nous trouvons que les parents ne reçoivent pas les meilleures données probantes pour prendre des décisions éclairées sur la santé de leurs enfants. »

Le libellé sur les étiquettes des nosodes n’indique pas clairement que ces produits ne constituent pas une alternative sécuritaire ni efficace à la vaccination.

Dans le document de principes, la SCP recommande :

  • de modifier les étiquettes des nosodes pour qu’elles indiquent : « Il n’est pas démontré que ce produit prévient les infections. Santé Canada recommande d’administrer à votre enfant tous les vaccins systématiques, même s’il utilise ce produit. »
  • que Santé Canada lance une campagne d’éducation publique pour favoriser l’utilisation des vaccins et pour fournir aux Canadiens les meilleures données probantes sur les avantages démontrés de la vaccination et sur les risques associés au refus des vaccins.

 

-30-

À propos de la SCP

La Société canadienne de pédiatrie est une association nationale de défense d’intérêts qui prône les besoins de santé des enfants et des adolescents. Fondée en 1922, elle représente plus de 3 000 pédiatres, pédiatres surspécialisés et autres professionnels de la santé des enfants au Canada.

Mise à jour : le 11 mai 2015