Passer au contenu
Canadian Paediatric Society

Cinq moyens de défendre les intérêts des enfants et des adolescents

Afin d’inciter les décideurs à examiner leurs progrès en santé des enfants et des adolescents et à favoriser les discussions entre Canadiens, la Société canadienne de pédiatrie produit un rapport de la situation bisannuel sur les politiques publiques qui touchent les enfants et les adolescents. Ce rapport retrace avec quelle efficacité les provinces, les territoires et le gouvernement fédéral du Canada utilisent leurs pouvoirs législatifs pour promouvoir la santé et la sécurité des enfants et des adolescents. La cinquième édition, publiée en juin 2016, continue d’évaluer les principaux indicateurs de la santé des enfants et des adolescents. Le rapport contient des recommandations pour améliorer les politiques publiques qui touchent les enfants et les adolescents, ainsi que des mesures fondées à la fois sur les besoins et les données probantes.

Le rapport seul n’engendrera pas de changements. Nous avons besoin d’organismes et d’individus pour s’associer à nous et demander aux gouvernements de rendre des comptes. Voici quelques façons d’aider :

  • Envoyez En faisons-nous assez? aux unités de santé publique, aux médecins de famille et aux autres professionnels de la santé de votre collectivité. Demandez à vos confrères et consœurs de suivre votre exemple.
     
  • Écrivez une opinion du lecteur ou une lettre à l’éditeur dans votre journal local et concentrez-vous sur le sujet qui vous passionne le plus. Faites-références à En faisons-nous assez?
     
  • Appelez, écrivez ou rendez visite à votre député fédéral, provincial ou votre médecin-conseil en santé publique local. Apportez un exemplaire d'En faisons-nous assez? et concentrez-vous sur le sujet qui vous passionne le plus. Cliquez ici pour obtenir les coordonnées des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux. Si vous le jugez pertinent, discutez de la question avec des enfants et des adolescents et demandez-leur d’écrire des lettres. Les lettres écrites à la main par des enfants obtiennent une attention particulière du personnel du ministre et ont donc plus d’effets.
     
  • Faites une brève présentation. La possibilité peut se présenter de faire une brève présentation sur un sujet choisi. Ce peut être pour un politicien local, à un conseil ou une commission scolaire ou auprès d’autres professionnels de la santé. Utilisez En faisons-nous assez? comme point de départ pour informer les collectivités des moyens dont elles peuvent faire des changements dans la vie des enfants et des adolescents.
     
  • Contribuez à répandre la nouvelle en transmettant En faisons-nous assez? sur Twitter, FacebookLinkedIn. Sur Twitter, utilisez le mot-clic #Cdnkidshealth. Vous pouvez utiliser notre modèle de mises à jour.

Mise à jour : le 7 juin 2016